lundi 7 juillet 2014

Merci de vos mots de réconfort

Après les mauvaises nouvelles liées à  ce retour d'IRM, j'ai juste envoyé un mail au CECOS pour expliquer la situation. Il m'a semblé que la réponse par voie électronique ne suscitait pas d'affolement donc je me suis apaisée en continuant notre protocole d'essai pour la FIV DO : 

- Goutte dans le nez de Synarel, matin et soir (le fameus "pschitt" qui fait effet sur les ovaires et me laisse toujours autant dubitative)
- et Début du Provames (petit comprimé rond de la taille de la pilule) au début de ce cycle, deux comprimés par jour - je passe à trois la semaine prochaine.

Au 14ième jour échographie pelvienne pour connaitre l'état de l’endomètre qui doit être de compétition. On demande à l'échographiste de donner des précisions auxquels tous ne semblent pas habitués. Déjà au premier abord, avoir un jour fixe pour une écho ils ne comprennent pas car je ne suis pas enceinte alors quand je dis l'objet, plusieurs secrétaires ont été perdues :  "Une mesure d'endomètre pour une FIV avec don d'ovocyte mais il faut quoi exactement?". A la lecture du cahier des charges demandés par le CECOS j'ai eu droit à "On ne connait pas ça, le médecin échographiste n'est pas formé". Enfin, je crois que c'est bon, j'ai réservé mon rendez-vous et j'ai eu des adresses de cabinets compétents.

Je tenais à vraiment vous remercier pour vos mots de réconfort face à mes résultats, à vos retours d'expériences et aux fins heureuses pour certaines d'entre vous dans la même situation ou avec une endométriose plus importante. Je pense qu'après tout le protocole d'essai en cours, destiné à connaitre la réaction du futur nid à embryon, nous allons revoir la doc du CECOS et évoquer avec elle, les différentes options possibles avant une FIV DO.

Peut être que nous pourrons quand même passer en commission pour demande de FIV DO avec un protocole au préalable. Je ne pense pas que la case chirurgie soit la plus bénéfique dans mon cas mais les traitements assez lourds (ménopause artificielle) ou plus légers (pilule ou lutényl) peuvent réduire mon inflammation et peut être diminuer ce gros kyste (de la taille d'un citron). J'ai retenu qu'en plus, il y avait la possibilité de libérer mon ovaire de l'endométriose par une ponction et c'est vrai qu'en y accédant précédemment pour ponctionner les follicules, la gynéco en avait profité pour me délester de certains endométriomes.

En résumé, je ne m'affole pas. La FIV DO n'est pas annulée pour le moment. La Doc du CECOS a juste dit qu'on n'opérait pas les endométriomes. J'ai pris plein de notes en fonction de vos messages et je poserais beaucoup de questions à la prochaine consultation médicale.

3 commentaires:

  1. Je peux t'assurer que le pshitt est efficace !!!
    Je ne suis pas calée sur l'endométriose, mais je t'embrasse bien fort...

    RépondreSupprimer
  2. Bonne consultation médicale et avec toutes les alternatives possibles tu vas pouvoir avoir un traitement sur mesure pour te préparer au mieux à cette fivdo! Bises

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu tes derniers articles et je suis désolée de ce nouveau kyste sur l'ovaire gauche. J'espère que le chemin vers ta FIVDO sera fera sans nouvelle encombre. Bises.

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font toujours plaisir :-)