dimanche 26 août 2012

Retour au labo

Depuis la consultation avec le Grand Doc en juillet il fallait que je fasse une prise de sang pour vérifier mes anticorps : anti cardiolipine, anti noyaux, anti thyroide, anti prothrombinase, des associations de mots qui ne me disent absolument rien!

En fait, sur les conseils de pma et compagnie j'avais demandé si avant la prochaine fiv, on ne pouvait pas faire d'autres tests et vérifier mes capacités d'implantation d'un embryon. J'avais fait ré ouvrir son dossier au Grand Doc (qui pensait avoir fini sa consultation) et fière de moi, j'étais repartie avec cette ordonnance.

Je me demande si désormais nous avons fait avec le Grand Doc le tour des examens raisonnablement à faire au regard de notre situation médicale et des résultats que nous avons eu depuis deux ans et demie. Je pense qu'il faut continuer à lui faire confiance. Il affine son diagnostic au fur et à mesure et a précisé qu'avec moi ça n'avait pas été facile de trouver l'hormone de stimulation adéquate mais qu'avec les derniers résultats, il était vraiment pas loin. 


Alors j'en reviens à cette prise de sang, je suis allée la faire hier à mon laboratoire de ville habituel. Sont revenus trois flasbacks émouvants et qui se complètent, Trois flasbacks sur les ressentis de la pma au moment du test de grossesse (que l'on doit faire obligatoirement après les transferts d'embryons) : 

- Le premier, c'était l'espérance que j'avais eu le 18 juillet dernier date du dernier test de grossesse sanguin. Je voulais ne pas y croire tout en me disant que quand même, sans arrivée des règles je pouvais me laisser porter dans l'idée que notre embryon s'était nidé

- Le deuxième, c'était le 6 avril dernier, jour de mon anniversaire, un test qui avait l'allure d'un supplice car je savais que c'était raté. La laborantine me voyant en larmes m'avait dit : ""Mme, il y aura des jours meilleurs, il faut garder espoir". C'était empathique, ça m'avait fait du bien et c'est une phrase clé dont je me rappelle souvent, comme quoi même des personnes inconnues peuvent apporter.

- Le troisième, c'était en juillet 2011 à mon premier test de grossesse sanguin. J'étais en quelque sorte novice en transfert d'embryon. J'y croyais énormément. Je venais donc de me prendre une sacrée gifle quand j'avais compris que ça n'avait pas fonctionné et j'étais en colère.

7 commentaires:

  1. Tu ne dis pas si les résultats sont bons?
    Je crois que ton grand doc a tout de même à coeur de réussir avec vous tu ne penses pas?
    Moi je crois toujours au jour qui viendra où tu le feras ce test positif après t'être copieusement fait pipi sur les doigts.

    RépondreSupprimer
  2. Les résultats, je les aurais d'ici 10 jours environ. Je crois aussi que le Grand Doc affine au fur et à mesure et fait les examens quand il les juge nécessaires. Je conviens qu'il ne faut pas médicaliser au plus haut point.

    RépondreSupprimer
  3. Plein de Bizzz d'encouragement pour cette rentrée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi aussi. J'ai découvert ton blog y'a pas longtemps et je me dit que les cheminements que l'on vit se ressemble même si nous n'en sommes pas au même phase dans les choix, quoi que la grossesse non génétiquement mienne m'a traversée plus que la tête en début d'année et est toujours une projection future.
      Bonne distillation ou infusion pour ton post du jour.

      Supprimer
  4. Je viens de découvrir ton blog.
    Après 5 FIV, il est bien d'aller voir si quelque chose d'autre ne "cloche" pas. J'espère sincèrement que non.
    Courage et à bientôt certainement

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Monoï,
    je suis bboror42, nous nous étions croisées sur auf, il y a quelques mois, voir même année ..... où tu m'avais donné ce lien de ton blog.
    Je viens te lire régulièrement, sans jamais laisser de messages, ne sachant pas mettre les bons mots sur ton parcours.
    Je me décide aujourd'hui à te faire un coucou parce qu'après avoir eu beaucoup beaucoup de chance d'avoir donné naissance à mon bb1, bb2 s'annonce beaucoup plus compliqué à arriver, se qui nous amène au protocole d'une FIV.
    JE mets énormément d'espoir dedans, mais en même temps, j'ai terriblement peur en lisant ton parcours, comme celle de tant d'autre, qui malgré les essais, arrive toujours à ce même point négatif.
    Alors il faut que tu gardes le moral, pour que ce + arrive enfin, et pour me donner à moi aussi un peu d'espoir !!!!
    Je t'embrasse, à bientôt ... peut etre ....

    RépondreSupprimer
  6. Comme je l'ai noté les mots me font toujours plaisir :-) Je me rappelle bien de ton message, de notre mail échangé en lien avec les endorables. C'était après la rencontre des zens sur Lyon, pas si lointain que ça... Tu as raison de mettre de l'espoir dans les FIV. Je crois que 6 FIV ce n'est pas courant tu sais... Nous n'avons pas eu de chance avec trois FIV sans transfert d'embryons. Allez je vais réussir pour te donner de l'espoir.

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font toujours plaisir :-)