lundi 19 mars 2012

Les étapes à venir dans la suite de la FIV 5

tout le monde ne s'y connaît pas en FIV et tant mieux alors voici la suite des épisodes en théorie et avec mon cas pratique (pour devenir expertes en PMA) : 

- Après la période de stimulation qui a fait grossir les follicules et lorsqu'ils sont matures, arrive les déclenchement de l'ovulation. Le déclenchement se fait 36h avant la ponction donc pour moi ce sera à 21h10 dimanche soir pour ponction à 9h10 mardi matin.

- Jour de ponction
Nous arrivons au centre 1h30 avant l'heure de la ponction. On se fait un bisous et on part chacun de son côté. Mon mari fait son job (son recueil quoi) et de mon côté on me prépare pour la ponction des ovocytes. Je suis hospitalisée en centre ambulatoire, on bénéficie d'un box. J'ai un lit et mon mari une chaise en plastique. J'amène de la lecture, lui son i phone. Souvent il me rejoint avant que je parte au bloc opératoire.
Au choix c'est anesthésie locale ou générale. J'ai toujours fait le choix de la générale. La ponction est un moment émouvant, je n'ai pas envie de voir ni de sentir ce qu'il se passe. Je n'ai pas envie d'avoir mal aussi car l'endométriose fait souffrir surtout s'il faut un peu ponctionner.
Maintenant je connais le brancardier qui amène à ce bloc particulier, un monsieur plein de compassion.

Quelques heures après le retour dans le box, le médecin passe et donne le nombre d'ovocytes receuillis et non cassés donc qui seront envoyés au laboratoire. C'est une première attente qui commence car il y a à chaque étape de la "perte".

- Soir de ponction et jour d'après : Repos. Sûrement des petites douleurs en fonction du déroulement du jour d'avant. Ma maman a l'habitude de passer. On a prévu de se boire cette fois ci un lait fraise et de se raconter comment ça s'est passé.

- Pendant ce temps au laboratoire : si les ovocytes sont beaux, chacun rencontre un spermatozoïde qui lui est injecté et donc choisi dans le top du top (taille, forme, vitalité, mobilité, c'est la sélection de nos champions). Le tout est mis dans une "couveuse" à 37,5 °.

- Jour 2 post ponction : On sait si des embryons se sont formés, leur qualité, leur nombre de cellules. Il faut appeler à partir de 9h. Ce moment a souvent été très négatif pour nous. On a généralement entendu "je n'ai pas de bonnes nouvelles" donc on stresse comme des malades à chaque fois et on le craint beaucoup. Notre fin espoir s'est souvent effondré lors de ce coup de fil. 

-  Le transfert dans l'uterus : Le transfert se fait 2, 3 ou 5 jours après la rencontre de nos gamètes. 
S'il y a peu d'embryon, le transfert se fait au 2° jour
S'il y a quelques embryons, le laboratoire les garde un jour de plus en couveuse car le 3° jour est une étape cruciale pour un embryon.
Si les embryons sont beaux et assez nombreux, on les pousse au 5° jour, étape où on a un "blastocyste", c'est à dire que l'embryon devient plus autonome et spécialise ses cellules en placenta, oeuf.

Le must sont les embryons de Jour 5 car ils sont plus développés seulement des embryons transférés à jour 2 peuvent être très bien aussi. C'est le centre FIV qui décide des différentes options et tant mieux. Nous on se laisse guider. Et puis, ne rêvons pas, notre seul transfert d'embryon a eu lieu à J2. 

Le transfert est indolore, par cathéter, comme lors d'une consultation gynécologique.

- La congélation des embryons (se serait le rêve) : S'il y a pléthore d'embryon, plus de 2, le centre peut congeler les embryons arrivés à J3 ou J5. Si le transfert ne donne pas de grossesse, il pourront être décongelés pour être mis dans quelques mois de nouveau dans l'uterus ou servir pour une autre grossesse dans quelques années.

- Les jours d'après : il faut reprendre une vie "normale" et attendre comme toutes les femmes le moment du test de grossesse. Pendant ce temps, une médication de progestérone favorise la nidation. Ce sont des ovules matin, midi et soir. 

Bienvenue dans la théorie, maintenant on verra la pratique. Chaque jour de cette semaine va être particulier et remplit d'attente.

1 commentaire:

  1. Merci pour cette explication claire, sans terme technique.
    Je croise bien fort les doigts pour ton chéri et toi.

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font toujours plaisir :-)