mardi 5 décembre 2017

Pas encore de "Cerise sur le gâteau"

Nous avons tenté la "Cerise sur le gâteau" en transférant un de nos embryons congelés issus de la FIV avec don d'ovocyte dont nous avons bénéficié en France. Notre embryon baptisé "Cerise" s'est bien réveillé, dans le même état que deux ans avant son hibernation. Cette petite "Cerise" je l'ai symboliquement visualisée lors de mes cours de yoga, je l'ai symboliquement arrosée pour qu'elle prenne racine lors de mes douches mais le test de grossesse a révélé qu'elle ne s'était pas installée sur le gâteau. Aucune accroche, c'est un 9 ième échec, un 9ième embryon qui ne trouve pas son terrain de jeux en moi.

Ni une ni deux, on est reparti dans une nouvelle tentative car le Man' a psychologiquement une date limite avec son horloge biologique.J'ai réfléchi sur un week-end et me voilà à la deuxième semaine de préparation de mon endomètre avec le protocole Matricelab prévu en cas de sur activité immunitaire. J'ingurgite de la cortisone, de l'acide folique et des anti-oxydants pour le moment. Les règles sont revenues après deux ans sous pilule en continu. Ça m'a rappelé comme ce n'était pas agréable. J'étais tenté de me dire on transfère nos deux embryons restants comme ça je suis ce protocole lourd une fois pour toute et si échec je subis un autre cycle de règles mais non, les jumeaux ne sont pas prévus (sait-on jamais mais vraiment jamais au regard de mon parcours) donc ce sera un par un.

C'est nettement plus facile de relativiser quant on a un enfant, c'est indéniable. On a trouvé un joli rythme de vie à 3 mais l'envie d'un deuxième enfant est là. Sur cette question, si le contexte de l'adoption était différent nous aurions tenter un deuxième agrément mais ce n'est pas le cas. Le contexte que je comprends et qui nous a permis de devenir parents c'est de réserver l'adoption de bébés pupilles de l'état à des couples sans enfant. De ce fait pour un deuxième agrément, les enfants du département confiés en vue de leur adoption sont dits à besoins spécifiques (grands, fratrie, porteurs d'un fort handicap physique ou psychologique, ou des bébés nés sous X très prématurément donc avec de possibles séquelles qui se clarifieront au fil du temps).Au niveau international les démarches peuvent être longues et sans fin parfois et ce combat de la parentalité adoptive nous l'avons déjà mené. Nous ne souhaitons pas en engager un autre.

Nous ne souhaitons pas non plus solliciter une nouvelle FIV avec don d'ovocyte en France. Si le transfert de 11 embryons ne donne rien, il faut se rendre à l'évidence sur cette impossibilité pour moi d'être enceinte. En 5 ans de PMA, nous avons tenté de changer différents paramètres : le lieu d'accueil  de l'embryon (l’utérus) avec une mise en repos de l'endométriose et le traitement Matricelab ainsi que la qualité des embryons avec de beaux J2 issus d'une FIV avec don d'ovocyte. D'ici quelques temps et si les échecs se poursuivent en 2018, nous laisserons aussi notre tour au CECOS car plein de couples attendent un don de gamètes.

Pour faire suite à mon précédent article, je fais cette nouvelle tentative assez légère et avec une bienveillance retrouvée de ma hiérarchie. J'ai pas abordé le sujet mais c'est elle qui l'a fait. Elle s'est renseignée sur le texte de loi. Pour les examens médicaux en lien avec la procédure de PMA on va me faire bénéficier de l'autorisation d'absence le temps du rendez-vous. Puis s'il y a besoin d'un peu plus de temps, je pourrais utiliser mes récupérations d'heures de travail. Face à cette discussion apaisée, j'ai donc lâché que j'avais fait une tentative qui s'était terminée par un échec en gérant le rendez-vous de contrôle sur le temps de mes dernières vacances. Elle devait s'en douter car sans expliquer le motif le jour du transfert j'avais été en arrêt de travail pour la journée.

En résumé, concernant mon état d'esprit, je reste sur ces cituations qui me font du bien et permettent de relativiser en reprenant l'essentiel : "Carpe Diem" et "Plus tard, il sera trop tard, notre vie c'est maintenant".

6 commentaires:

  1. Coucou maelys je te lis toujours avec plaisir...je vais transferer le lien de ton blog a une amie qui est en demarche d adoption pupille enfant Francis comme toi!! Et en plus elle Cree d bijoux .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vu je suis en plein dans le bio tout comme toi. Que ton amie n'hésite pas si elle veut échanger sur l'adoption. Merci d'être là. Le petit chaton est mâlade aujourd'hui. J'en suis à une heure de porte bébé et de chansons de mon répertoire mol

      Supprimer
  2. Allez courage ma.belle je croise pour le prochain ...
    je t'envoie de bonnes ondes en espérant que ce cela fonctionne
    Nous attendons tjs on nous a laissé entendre d'ici avril ...
    On peint chambre pendant fêtes et achat lit pareil et hop on aura une base mais la psy en arrêt donc tant qu'on a pas vu psy pas de conseil de famille assistante sociale à dit j'ai fini avec vous moi j'ai tout ce qu'il faut
    J'ai dit mais si naissance etc et que ç a nous vous verrez sa remplaçante en urgence chouette lol
    Bisous lili

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'assistante sociale et la psychologue ont du faire leurs rapports respectifs en vue de la commission d apparentement. Sur ce point là il agit que tu te rassures. Tu seras peut être la prochaine appelée dans les blogueuses que je lis ;-)
      Avril c'est super bientôt en tous les cas tu peux espérer pour 2018

      Supprimer
  3. Bon courage. On espère avec vous!
    Je suis contente qu' il y ait de nouveau de la bienveillance du côté du boulot...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis apaisée de ce climat plus Serein à mon travail. On espère un peu mais pas trop mais pas beaucoup

      Supprimer

Vos petits mots me font toujours plaisir :-)