dimanche 5 août 2012

Le bonheur de la bouffée de chaleur (2ième)

Je suis de nouveau sous ménopause artificielle depuis une dizaine de jours, le but étant de réduire les kystes d'endométriose sur mon ovaire encore actif et refaire rapidement une tentative de FIV, ce sera la 6ième. 
Souvent on me renvoie que les traitements et les hormones ingérées sont sûrement difficiles à supporter. J'ai l'habitude de répondre que "non, ça va". En fait à chaque nouvelle pîqure qui fait effet un mois, les 15 premiers jours sont difficiles. Après les bouffées de chaleur, c'est surtout les troubles de l'humeur et les migraines qui me fragilisent.
Je me dis que c'est passager, pour la bonne cause mais oui, je trouve que c'est un traitement lourd que la ménopause artificielle, surtout pour le moral. Le matin il me faut deux heures pour vraiment me sentir bien. Les migraines aussi, moi qui ne connaissait pas, je suis servie, j'en ai tous les 15 jours. Je me mets de la menthe sur les tempes, le front et prends des petits cachets anti douleurs. Pour les bouffées, je vais tester l'homéopathie.

3 commentaires:

  1. petit pingouin, oui, mais ce n'est pas la banquise. L'herbe pousse et il faut la tondre; et là, bonjour les chaleurs !
    Moivés pour la prochaine saison.

    RépondreSupprimer
  2. lol je ne comprends pas tout mais ça me fait bien rire

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font toujours plaisir :-)